Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Les invertébrés

Un invertébré est un animal dépourvu de colonne vertébrale, et d'os en général. Définis par oppositions aux vertébrés, les invertébrés peuvent avoir des plans d'organisations très différents et ne sont plus considérés comme un taxon pertinent.

Différents « embranchements » sont aujourd'hui distingués dans le règne animal. A l'exception des chordés (qui incluent l'ensemble des vertébrés), tous les autres sont composés d' « invertébrés ». Parmi les embranchements les plus connus, citons :

  • les arthropodes (insectes, crustacés, arachnides, myriapodes), de très loin l'embranchement  qui possède le plus d'espèces et le plus d'individus de tout le règne animal (80 % des espèces connues),
  • les mollusques (escargots, limaces, bivalves, pieuvres, etc.),
  • les échinodermes (oursins, étoiles de mer, concombres de mer, etc.),
  • les cnidaires (coraux, anémones, etc.) et les spongiaires (éponges),
  • les annélides (vers segmentés : lombrics, sangsues, etc.), les nématodes (vers ronds non segmentés) et les plathelminthes (vers plats).

Près de 10 000 espèces d'invertébrés ont été inventoriées dans les territoires des parcs nationaux, dont plus de 7 000 espèces d'insectes, 1 000 espèces de mollusques et 350 espèces d'araignées. S'y ajoutent de nombreuses espèces d'éponges, d'oursins, de méduses, de coraux, de vers, de bryozoaires, etc.
En Guyane, où les chercheurs découvrent de nouvelles espèces chaque année, plus de 100 000 espèces d'invertébrés seraient présentes.