Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Les parcs nationaux dans le monde

Il existe plus de 200 000 aires protégées sur Terre, couvrant plus de 32 millions de km² sur un ensemble de 195 pays. Pourtant, elles représentent seulement 13% des espaces terrestres et eaux intérieures et moins de 2% des espaces marins et côtiers.  Parmi elles, plus de 6 500 parcs nationaux !

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) estime le nombre de parcs nationaux à plus de 6500, couvrant un minima de 4 millions de km² dans une centaine de pays. L’ Australie à elle seule en compte plus de 500.

Les parcs nationaux sont souvent considérés comme les espaces protégés les plus emblématiques du fait du caractère remarquable, de l'originalité et du bon état de conservation des patrimoines qu'ils préservent. Selon les pays, leur ancienneté, la force de leur statut juridique et leurs moyens humains et financiers importants leur confèrent également un statut d'espaces protégés reconnus.

Les parcs nationaux sont au centre des stratégies environnementales actuelles. D’une part, ils sont essentiels pour le maintien de la biodiversité : ils sauvegardent la diversité des espèces sauvages et domestiques et leur procurent l’espace dont elles ont besoin pour vivre. D’autre part, en protégeant des sites d’une beauté et d’une signification culturelle exceptionnelle, les parcs nationaux enrichissent la qualité de la vie de l’humanité par le ressourcement qu’ils offrent aux populations.

La notion de parc national

La notion de parc national renvoie à des définitions réglementaires différentes selon les États, mais qui ont toutes pour principe commun de protéger la nature sauvage pour la postérité et comme un symbole de fierté nationale.

Dès 1969, la Commission mondiale des aires protégées de l'UICN a placé les espaces de type « parc national » dans la Catégorie II de son classement des aires protégées (ce classement compte six catégories, qui distinguent les espaces protégés en fonction de leurs objectifs de gestion). Les principaux critères actuels de la définition internationale sont les suivants : « un parc national est une vaste aire naturelle ou quasi naturelle mise en réserve pour protéger des processus écologiques de grande échelle, ainsi que les espèces et les caractéristiques des écosystèmes de la région, qui fournissent aussi une base pour des opportunités de visites de nature spirituelle, scientifique, éducative et récréative, dans le respect de l’environnement et de la culture des communautés locales ».

Si le parc national le plus ancien, créé en 1872, est celui du Yellowstone (Etats-Unis), le plus vaste est le Parc national du Nord-Est du Groënland (plus de 972 000 km², aussi grand que l'Egypte), fondé en 1974. Le Parc amazonien de Guyane figure parmi les 30 plus grands parcs nationaux au monde avec un territoire de 33 900 km².

Les parcs nationaux en Europe

En Europe, les parcs nationaux sont des territoires protégés où la nature a évolué sur une très longue période et où l'utilisation des terres est très différente de celle d'Amérique du Nord, par exemple. Les guerres, les migrations de populations, les changements sociaux, les fluctuations économiques et démographiques ou les transferts de propriété ont profondément modifié les espaces. L’Europe compte actuellement plus de 300 parcs nationaux.

C'est en Suède que les premiers parcs nationaux européens ont été créés : neuf dès 1909 (plus de 50 ans avant la France !). En 1914, la Suisse crée le premier parc national alpin (son unique parc national à ce jour). Viennent ensuite l'Espagne en 1918, l'Italie en 1923 ou encore l'Islande en 1928.

Des coopérations existent entre parcs nationaux français et parcs transfrontaliers. La plus aboutie est celle entre le Parc national du Mercantour et son voisin italien, le Parco naturale Alpi Marittime. D'autres collaborations transfrontalières existent entre le Parc national des Pyrénées et le Parque nacional de Ordesa y Monte Perdido, les Parcs nationaux de la Vanoise et des Ecrins avec leurs homologues italiens (Parco naturale del Mont Avic ; Parco nazionale del Gran Paradiso) ou encore le Parc amazonien de Guyane avec le Parque nacional Montanhas do Tumucumaque au Brésil.