Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Stratégie scientifique 2015-2025

Parc amazonien de Guyane © Guillaume Feuillet
Parc amazonien de Guyane © Guillaume Feuillet
La stratégie scientifique 2015-2025 des parcs nationaux de France, concrétisée par l’action de chaque établissement, doit permettre de faire du réseau des parcs nationaux français un acteur capable de produire des résultats d'envergure nationale et internationale.

Elle doit aussi améliorer la visibilité de l'action du réseau, à la fois unique dans le paysage des espaces protégés français et complémentaire des autres acteurs de la protection de l’environnement.  Elle aboutit à la formalisation d'actions structurantes pour le réseau pour les dix prochaines années : 2015-2025.

Le réseau des parcs nationaux répond à quatre grandes questions :

  • Quels objectifs de connaissance pour notre réseau ?
  • Sur quels sujets travailler en priorité ?
  • Quelles plus-values du réseau pour nos établissements et nos partenaires ?
  • Quels axes opérationnels pour les dix ans à venir ?

Cette stratégie scientifique permet au réseau d'apporter sa contribution collective, dans le domaine scientifique, aux réflexions stratégiques de l'Agence française pour la biodiversité, auxquels les parcs nationaux de France sont rattachés.

 

stratscient.png

Les stratégies scientifiques de chaque parc national

Dans un souci de rationalisation de leur action scientifique, les responsables scientifiques des parcs nationaux ont fait émerger en 2010 la nécessité de doter chaque parc national d’une stratégie scientifique dans laquelle sont fixés des objectifs à atteindre. Chaque stratégie doit identifier les enjeux de connaissance du territoire du parc national et répondre aux besoins de connaissance nécessaires à l'atteinte des objectifs de la charte. La prise en compte des enjeux supra-locaux (régionaux, nationaux, internationaux…) est également indispensable. Les cœurs et les réserves intégrales de parcs nationaux constituent des territoires scientifiques de référence au sein de réseaux plus larges. Au 1er janvier 2016, 7 parcs nationaux disposaient d'une stratégie scientifique validée par leur Conseil d’administration et leur Conseil scientifique. Leur élaboration  a mis en évidence la nécessité d'une stratégie scientifique inter-parcs dont elles sont complémentaires.