Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Visiter les parcs nationaux

Parc national de la Réunion © Meigneux / Coeurs de nature / SIPA
Parc national de la Réunion © Meigneux / Coeurs de nature / SIPA

La mission première des parcs nationaux est de protéger des espaces de biodiversité exceptionnelle. Ils sont aussi des territoires où les activités humaines sont bien présentes, et des territoires accessibles à tous pour des activités ou des séjours de loisirs et de découverte.

L'accueil des publics et l'éducation à l'environnement font en effet partie des "missions historiques" des établissements des parcs nationaux : depuis leur création, ils concourent en effet à l'éducation du public à l'environnement et au développement durable, à la connaissance et au respect de la nature et participent à des programmes d'accueil, d'animation et de sensibilisation du public.

Les Maisons de parc national

Ce sont des lieux d'accueil et de préparation à la découverte de l'espace protégé et de ses patrimoines. Elles sont les vitrines du territoire et peuvent proposer aux visiteurs divers services, tels que des espaces documentaires, un accueil personnalisé, un espace audiovisuel ou de conférence, une salle d'exposition, une boutique... Le plus souvent, elles proposent un programme d'activités et invitent tous les publics à partager conférences, ateliers, présentations et offres de découverte du patrimoine.

Des programmes d'animation

A chaque saison estivale, les parcs nationaux élaborent des programmes d'animation: sorties terrain avec des gardes moniteurs, projections de films, conférences... Chaque année, de mai à octobre, le Parc national des Cévennes organise le festival nature: une programmation de sorties, visites et expositions permettant de découvrir les richesses naturelles et culturelles de ce parc national.

Des refuges

Pour certains, le refuge représente le bout du sentier. Pour d'autres, c'est une halte bienvenue avant de poursuivre plus loin son une itinérance ou plus haut vers les sommets. Ces structures d'altitude accueillent des publics bien différents qui viennent partager plus que le gîte et le couvert: la montagne.

Les massifs des Parcs nationaux de la Vanoise, du Mercantour, des Ecrins et des Pyrénées offrent une capacité importante d'hébergement en altitude. Leurs portes sont grandes ouvertes à la belle saison ou en période hivernale, durant laquelle, ces refuges sont autant d'abris pour les montagnards.

La randonnée

Trois grandes appellations données par la Fédération Française de Randonnée permettent aux randonneurs de choisir leur itinéraire en fonction de la difficulté et de la distance souhaitée.

  • Les sentiers "Grande Randonnée" ou GR® .

Entreprendre un GR®, c'est s'engager sur un sentier comprenant plusieurs étapes pour découvrir de manière itinérante un territoire ou une région. Ils sont balisés en rouge et blanc.

Randonnée dans le Parc national du Mercantour © PNM
  • Les GR "de Pays" ou GRP®. Ces itinéraires forment des boucles permettant de découvrir les richesses d'un territoire particulier. Ils sont balisés en rouge et jaune.
  • Les "Promenades et Randonnée" ou PR®. Itinéraires plus courts et plus faciles, ils peuvent être parcourus en moins d'une journée de marche (soit moins de 25km ou 8h de marche en montagne). Ils sont balisés en jaune.

Les parcs nationaux français sont traversés par de nombreux sentiers de grande randonnée (GR® et GRP®).

La randonnée sur internet et application mobile

Les parcs nationaux se dotent progressivement de portail web de valorisation de la randonnée, ainsi que d'applications mobiles. Des outils pratiques offerts aux amateurs de randonnée ! L'idée est de choisir son menu selon différents critères (durée, dénivelé, difficulté, distance, centres d'intérêt à découvrir sur place...) afin de s'offrir une sortie sur mesure. A ce jour, 6 parcs nationaux ont développé ce type d'outils : le Mercantour, les Ecrins, la Vanoise, les Cévennes, la Guadeloupe et la Guyane.

Les sentiers d'interprétation

La notion d'interprétation est apparue en Amérique du Nord avec la création des premiers parcs nationaux. En effet, au sein de ces espaces grandioses, la volonté de préserver une nature sauvage était accompagnée de l'ambition de les faire découvrir au public. C'est ainsi qu'apparut le métier "d'interprète", terme désignant la fonction des personnes guidant les groupes de visiteurs et animant des veillées au sein des parcs. En France, les premiers sentiers d'interprétation se dessinèrent dans les années 1980-1990. Ils prennent la forme de sentiers relativement courts, équipés d'une signalétique (panneaux, pancartes...) permettant aux visiteurs de décrypter le milieu qu'ils traversent. Ils permettent ainsi aux visiteurs de prendre toute la mesure de l'espace qui les entoure et d'être acteurs de leur visite au sein des parcs nationaux.

La quasi-totalité des parcs nationaux français disposent de sentier d'interprétation, leur nombre varie d'un parc à l'autre. Le Parc national des Cévennes détient le record avec 28 sentiers d'interprétation !

Parc national de la Vanoise - Chalet de Rosuel © PNF
Parc national de la Guadeloupe - La Soufrière © Witt / Coeurs de nature / SIPA
Randonnée © PNF