Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

La néphile dorée

Nom scientifique : Nephila inaurata

Statut de protection : espèce non protégée

Statut de menace : espèce non évaluée

Description : La néphile dorée a une forme très allongée et de très longues pattes. Celles-ci sont orangées ou rouges et son abdomen doré ou noir. C'est une araignée passive et inoffensive mais dont la morsure peut être douloureuse.

À l'âge adulte, le dimorphisme sexuel est particulièrement favorable à la femelle. Son corps peut mesurer plusieurs centimètres (entre 6 et 13) alors que celui du mâle ne mesure guère que cinq millimètres en moyenne, voire un peu plus d'un centimètre . L'envergure de la femelle peut être d'une dizaine de centimètres, celle du mâle ne dépassera guère quatre centimètres.

La toile de la néphile dorée est toujours inclinée d'environ 15° par rapport à la verticale, de sorte que les proies sont toujours pendues à celle-ci et ne peuvent pas se libérer les unes les autres. La néphile dorée fait vibrer sa toile avec ses pattes lorsqu'un mouvement de cette dernière se fait sentir. Il semble que ce soit une façon de localiser avec précision l'insecte captif. Le mâle vit sur la toile de la femelle, généralement du côté opposé. Il se nourrit de ses proies.

Habitat : Cette espèce se rencontre aux Mascareignes, à Madagascar et de l'Afrique du Sud aux Seychelles. La néphile dorée est très commune dans Les Hauts de La Réunion, où elle est appelée bibe.

Présence dans les parcs nationaux :  La Réunion