Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Le caïman noir

Caïman noir © D. Massemin
Caïman noir © D. Massemin

Nom scientifique : Melanosuchus niger

Statut de protection : espèce intégralement protégée en Guyane

Statut de menace : espèce non menacée de disparition (Liste rouge mondiale de l'UICN, évaluation 2000)

Description : Pouvant mesurer jusqu'à 6 mètres à l'âge adulte, le caïman noir est le plus grand des crocodiliens sud-américains. Cette taille imposante en fait également le plus grand prédateur du sous-continent, loin devant le jaguar, le puma et la loutre géante. Il peut être dangereux pour l'Homme.

Le caïman noir a une arête osseuse au-dessus de ses yeux rouges, et une peau noire et écailleuse. La coloration de sa peau lui sert à se camoufler pendant ses chasses nocturnes, mais peut également l'aider à absorber la chaleur.

Longévité : 40 à 60 ans

Reproduction : En décembre, les femelles construisent un nid de terre et de végétation, qui mesure environ 1,5 mètre de hauteur et 0,75 mètre de large. Chacune pond de 50 à 60 œufs, qui éclosent après environ six semaines. La mère s'occupe de ses jeunes pendant plusieurs mois. Le caïman noir femelle pond seulement une fois tous les 2 à 3 ans.

Habitat : Le caïman noir vit sur une large partie du bassin amazonien, on le trouve notamment au Brésil, en Bolivie, en Colombie, en Équateur, en Guyane, au Pérou ou encore au Vénézuela.
Le caïman noir fréquente une large palette d'habitats d'eau douce et calme. Sur tout le bassin amazonien, les plaines inondées semblent avoir sa préférence. Mais, on le trouve aussi dans des rivières à faible courant, dans des lacs, sur des bras morts de cours d'eau, etc. En certains endroits, l'espèce occupe aussi des savanes inondées lors de la saison des pluies.

Les caïmans noirs mangent des poissons, y compris des piranhas, des poissons-chats, et d'autres animaux, comme des oiseaux ou des tortues. De plus grands spécimens peuvent prendre des tapirs, des capybaras ou des cerfs quand ils viennent à l'eau pour boire, parfois même des anacondas. Leurs dents sont conçues pour saisir mais ne pas déchirer. Ainsi, ces caïmans avalent leur nourriture en entier après l'avoir noyé. Les jeunes spécimens mangent des crustacés et des insectes.

Présence dans les parcs nationaux :  Guyane

Il fut chassé jusqu'au bord de l'extinction principalement pour sa peau. Sa survie est maintenant dépendante de sa protection.