Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Le lagopède alpin

Lagopède alpin © Jacques Blanc - Parc national de la Vanoise
Lagopède alpin © Jacques Blanc - Parc national de la Vanoise

Nom scientifique : Lagopus muta

Statut : quasi menacée (espèce proche du seuil des espèces menacées ou qui pourrait être menacée si des mesures de conservation spécifiques n'étaient pas prises).

Description : le lagopède alpin fait partie de la famille des gallinacées (poules, cailles...), il est aussi connu sous le nom de « perdrix blanche » ou « jalabre ». La couleur de son plumage varie selon les saisons : il est blanc en hiver et gris brun en été en passant par des phases intermédiaires pouvant mêler les deux types de plumes. Il peut atteindre un poids de 500 g pour une taille maximale de 47 cm et une envergure de 60 cm.

Longévité : il peut vivre jusqu'à 17 ans.

Reproduction : lors de la période de reproduction, le mâle devient très agressif et ses parades dansées sont spectaculaires. La femelle pond entre 3 et 13 œufs dans un trou creusé dans le sol et tapissé d'herbes sèches.

Habitat : il affectionne les pelouses rocailleuses et les crêtes rocheuses jusqu'à 3000 m d'altitude.

Présence dans les parcs nationaux français Mercantour Ecrins Pyrénées  Vanoise

Le lagopède alpin est un oiseau emblématique de la haute montagne. Plusieurs facteurs menacent sa survie ou sa reproduction : le pâturage excessif des troupeaux en montagne (piétinement des couvées), le ski hors-pistes (dérangement des adultes), la chasse... mais aussi le réchauffement climatique pouvant entrainer une modification de l'habitat montagnard.

Effectifs - source INPN, directive Oiseaux (2013) :

  • Pyrénées : 1000 - 5000 couples
  • Alpes : 4000 - 8000 couples