Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Grand Tétras

Grand Tétras © Parc national des Pyrénées photothèque
Grand Tétras © Parc national des Pyrénées photothèque

Nom scientifique : Tetrao urogallus

Statut : espèce protégée au niveau européen et dans plusieurs régions françaises. Elle est encore chassée dans les Pyrénées Atlantiques et Hautes-Pyrénées.

Description : c'est un oiseau de la famille des galliformes. Le mâle pèse de 3 à 6 kg, le plumage est sombre (noir et marron, à l'exception des carroncules -les « sourcils »- rouge vif. La femelle, plus petite (1,5 à 2,2 kg), a un plumage clair (beige roux).

Reproduction : Les parades nuptiales des mâles ont lieux au printemps. Battements d'ailes, « roue », cri caractéristique, permettent d'attirer les femelles autour des places de chant. Seul le mâle dominant de la place se reproduit avec les femelles attirées. Les femelles pondent 6 ou 7 oeufs dans un nid au sol, caché dans les fourrés.

Longévité : 15 à 20 ans.

Habitat : Le grand tétras est un oiseau forestier, il affectionne les forets claires et anciennes, riches en fourrés bas (bruyères, myrtilles...) dont il dépends pour le refuge et la nourriture. Il se nourrit d'aiguilles de pin en hiver, de feuilles, de bourgeons et de baies au printemps. C'est un oiseau sensible au dérangement (routes, fréquentation touristique, pistes de ski, chasse...).

Présence dans les parcs nationauxCévennes  Pyrénées 

Le grand tétras est présent en France dans le Jura, les Vosges, les Cévennes et les Pyrénées. Les effectifs estimés sont de 4500 individus dont 90% sur la chaîne pyrénéenne. Le Parc national des Pyrénées abrite environ 10% des effectifs pyrénéens, soit 400 individus. Partout en France le grand tétras est en régression ; il se maintient tant bien que mal dans les Pyrénées. Dans les Cévennes où l'espèce avait disparu au XIXème siècle, une opération de réintroduction a été réalisée en 1976 ; une vingtaine d'individus subsiste aujourd'hui.