Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

L'isard

Isard dans la neige - Parc national des Pyrénées © Laurent Nédélec
Isard dans la neige - Parc national des Pyrénées © Laurent Nédélec

Nom scientifique : Rupicapra pyrenaica pyrenaica

Statut de protection : espèce non protégée en France

Statut de menace : espèce quasi-menacée (Liste rouge des mammifères de France métropolitaine, évaluation 2009)

Description :  Ce mammifère est le cousin pyrénéen du chamois alpin. L'Isard mesure en moyenne 70 cm au garrot pour une longueur de 1m et un poids de 30 kg. En été, l'isard prend une coloration beige rouge alors qu'en hiver il est plus coloré. Ses cuisses et ses flancs sont brun foncé, son dos est beige marqué par une raie dorsale noire. Il est caractérisé par la présence d'une « écharpe » noire très visible chez le mâle. De plus, il arbore sur sa tête deux cornes recourbées vers l'arrière. L'isard se nourrit d'herbes, de lichens, de bourgeons et d'aiguilles de conifères, selon la disponibilité en cours d'année.

Longévité : Environ 15 à 20 ans

Reproduction : La période du rut débute en automne chez l'isard. Les mâles entrent dans une phase d'affirmation de la territorialité par le marquage de leur territoire en frottant leurs cornes, dont la base arrière est pourvu de glandes, contre les arbustes. Les plus vieux empêchent les plus jeunes de s'approcher des femelles. La femelle ne met bas qu'un petit par année au maximum fin mai - début juin.

Habitat : Il se trouve dans les montagnes pyrénéennes, entre 800 et 3000 m d'altitude, le long de la frontière entre l'Espagne et la France (y compris Andorre).

Présence dans les parcs nationaux :  Pyrénées 

L'isard est particulièrement agile : grâce à ses sabots légèrement tranchants il est capable d'escalader des reliefs abruptes. Cet animal fait partie du patrimoine naturel Pyrénéen, on ne peut l'observer que dans cette chaîne de montagne, en France et en Espagne. Dans le Parc national des Pyrénées, la population d'isards est estimée à 5 000 individus, soit environ 15% des effectifs de l'espèce. Interdite en cœur de parc, la chasse est ailleurs soumise à un plan de chasse qui limite le nombre d'isards tués chaque année.