Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Le castor d'Europe

Castor d'Europe - Parc national des Cévennes © Bruno Descaves
Castor d'Europe - Parc national des Cévennes © Bruno Descaves

Nom scientifique : Castor fiber

Statut de protection : espèce protégée en France

Statut de menace : espèce non menacée (Liste rouge des mammifères de France métropolitaine, évaluation 2009)

Description : Le castor est le plus gros rongeur d’Europe (longueur supérieure à un mètre chez l’adulte ; poids moyen : 21 kg). . Il est reconnaissable à sa queue écailleuse en forme de palette large d'une quinzaine de centimètres. Le castor est de couleur brun foncé à gris-noir légèrement plus clair au niveau du ventre.

Reproduction : L'accouplement du castor a lieu dans l'eau. La femelle ne réalise qu'une portée par an de un à six petits

Habitat : Actuellement, en France, le castor est présent à des degrés divers dans 50 départements métropolitains, essentiellement dans le Sud-Est, le Centre et le Nord-Est.  Protégé dès le début du XXème siècle, le castor a repeuplé l’ensemble des affluents méditerranéens à partir du delta du Rhône où il avait trouvé refuge.

Le milieu de vie type du castor est constitué par le réseau hydrographique de plaine et de l’étage collinéen voire au delà. Il peut s’installer aussi bien sur les fleuves que les ruisseaux. Les plans d’eau peuvent être colonisés lorsqu’ils sont reliés au réseau hydrographique ou bien lorsqu’ils sont très proches de celui-ci. Les conditions nécessaires à son implantation sont la présence permanente de l’eau même si la surface de celle-ci est temporairement faible (au moins 50 à 60 cm).

Le Castor est strictement végétarien. Il est très éclectique dans ses choix alimentaires : écorce, feuilles et jeunes pousses des plants ligneux, plantes aquatiques, fruits, tubercules et végétation herbacée terrestre. Les plants ligneux constituent l’essentiel de l’alimentation hivernale. Environ une trentaine d’espèces d’arbres peuvent être consommées, mais ce sont les salicacées (Saules et Peupliers) qui sont les plus recherchées. 

Présence dans les parcs nationaux :  Cévennes

Le castor a longtemps été chassé en France pour sa fourrure et sa chair au point de devenir rare sur le territoire national. Les destructions ou modifications de son habitat (barrages, urbanisation des berges...) ont également été un facteur de régression important.

Grâce à son statut de protection, à la protection des zones humides et à la faveur d'opérations de réintroduction, les populations de castor sont en expansion en France et en Europe : aujourd'hui, on estime la population française entre 1000 et 5000 individus. Le Parc national des Cévennes a mené des opérations de réintroduction dans les années 1970.

Le Castor peut être confondu à la nage avec le Ragondin (Myocastor coypus). Le Castor a une nage très coulée, le corps est presque immergé sauf la nuque et la moitié supérieure de la tête. Le Ragondin nage en surface, la totalité de la tête et le haut du dos émergent.

Le castor - Parc national des Cévennes