Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share
Le 09/12/2021
Parc national de la Vanoise
Coq de tétras-lyre pendant les parades du printemps © Philippe Benoit – Parc national de la Vanoise
Coq de tétras-lyre pendant les parades du printemps © Philippe Benoit – Parc national de la Vanoise
Près de 1 000 arbres viennent d’être plantés sur le domaine skiable Les Arcs / Peisey-Vallandry (Savoie) avec le soutien du Parc national de la Vanoise. Objectif : renforcer les zones de tranquillité dédiées au tétras-lyre, oiseau relique des temps glaciaires, très sensible au développement du ski en poudreuse.

Mieux protéger le tétras-lyre en hiver

En hiver, le tétras-lyre a besoin de neige poudreuse pour se façonner des igloos afin d’affronter les mauvaises conditions météorologiques et survivre à l’hiver. Cette même neige poudreuse attire un nombre croissant d’amateurs de ski et de sports d’hiver en pleine nature, notamment aux Arcs / Peisey-Vallandry.

Pour trouver une solution et partager le terrain de jeu, les acteurs du domaine skiable se sont mis autour de la table et ont choisi ensemble les zones de tranquillité de l’Arpette et de Stade. Ces zones ne compromettent pas la pratique du ski sur le domaine skiable et sont largement fréquentées par le tétras-lyre.

En haut de l’Arpette, des épicéas, associés à des mélèzes, des pins cembros, des bouleaux et des sorbiers viennent d’être plantés. Des arbres, issus de graines provenant de Tarentaise, assureront dans quelques années une protection naturelle de la zone.

Ils offriront également une ressource alimentaire essentielle en période hivernale. Et comme le tétras-lyre est une espèce dite « parapluie », en le protégeant, lui et son habitat, une multitude d’autres espèces en bénéficie.

Une démarche partenariale

Initiée par les acteurs du domaine skiable Les Arcs / Peisey-Vallandry et le Parc national de la Vanoise, avec le soutien de la commune de Bourg-Saint-Maurice, cette démarche s’inscrit dans le long terme.

Elle bénéficie d’un soutien dans le cadre du projet Nature 2050 porté par la Caisse des Dépôts et Consignations Biodiversité. Le projet européen Birdski y contribue également, porté par le Parc national de la Vanoise et dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des oiseaux de montagne dans les domaines skiables.

D’autres actions sont menées en parallèle, notamment la visualisation des câbles de remontées mécaniques pour limiter le risque de percussion par les oiseaux.

Enfin des panneaux d’information et de sensibilisation, installés en début d’hiver à proximité de ces zones, invitent déjà chacun à prendre ses responsabilités en restant en dehors de ces espaces, même quand la poudreuse est alléchante.

Le tétras-lyre, un oiseau emblématique des Alpes

Le tétras-lyre est un oiseau emblématique de la chaîne alpine, on le trouve notamment dans les parcs nationaux de la Vanoise, des Ecrins et du Mercantour.

« Oiseau relique des temps glaciaires », il affectionne les lisières de forêts alternées avec des pelouses, landes ou encore des zones de bosquets.

La modification de son habitat (fermeture du milieu, exploitation des pairies d'altitude, etc.), les pratiques sportives hivernales (collision avec les câbles de remontées mécaniques, dérangement par les skieurs hors-pistes) et la chasse menacent les populations de tétras-lyre.

Les parcs nationaux alpins, en coopération avec l'Observatoire des Galliformes de Montagne, participent au suivi des populations sur le terrain.

Pour en savoir plus