Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Parc national de la Guadeloupe

Parc national de la Guadeloupe © C. Witt / Coeurs de nature / SIPA
Parc national de la Guadeloupe © C. Witt / Coeurs de nature / SIPA

DATE DE CRÉATION : 20 février 1989

SITUATION : Département de la Guadeloupe (971).

Le Parc national de la Guadeloupe est composé de 21 communes. 15 communes ont une partie de leur territoire en coeur de Parc national.

SURFACE DU COEUR MARIN : 4 094 ha.

SURFACE DU COEUR TERRESTRE : 17 300 ha.

Logo Parc national de la Guadeloupe
95 % de communes adhérentes
61 % de la flore menacée présente en coeur de Parc national
88,8 % d‘oiseaux endémiques des Antilles présents en coeur de Parc national

La Guadeloupe, baptisée « l’île aux belles eaux » par les populations précolombiennes, est baignée par l’océan Atlantique à l’est et la mer des Caraïbes à l’ouest. Premier parc national des Outre-mers, le Parc national de la Guadeloupe y assure la préservation d’écosystèmes extrêmement diversifiés, qui s’étendent des fonds marins de la Côte-sous-le-Vent et du Grand Cul-de-Sac-Marin au sommet du volcan de la Soufrière.

Ces écosystèmes offrent une richesse biologique exceptionnelle dont l’endémisme est amplifié par l’insularité. Côté mer, les îlets et la barrière récifale autour du Grand Cul-de-Sac Marin abritent une faune corallienne d’un grand intérêt écologique les franges côtières de cette baie présentent plusieurs formations littorales humides, essentielles au maintien des équilibres naturels. Coté terre, la forêt tropicale de la Basse-Terre est l’une des mieux conservées des Petites-Antilles.

Véritable château d’eau, sa protection est primordiale pour le maintien de la qualité de vie des habitants. Réserve de biosphère depuis 1994, le Parc national de la Guadeloupe contribue à préserver le rapport privilégié entre la nature et les Guadeloupéens qui la peuplent.

Carte du Parc national de la Guadeloupe_octobre 2021

Cartographie du Parc national de la Guadeloupe © Olivier Debuf / OFB