Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

La gestion forestière en coeur de parc national

Débardage équin - Parc national des Pyrénées © Sylvain Rollet/PNP
Débardage équin - Parc national des Pyrénées © Sylvain Rollet/PNP
La gestion forestière est encadrée par différents textes et documents de planification. Toutes les forêts publiques disposent ainsi d'un aménagement forestier, rédigé par l'ONF, qui planifie des coupes et travaux sylvicoles pour les 15 à 20 années à venir. De même, les forêts privées de plus de 25 ha font l'objet d'un Plan simple de gestion rédigé par le propriétaire forestier et approuvé par le Centre régional de la propriété forestière (CRPF).

La réglementation des parcs nationaux prévoit qu'ils donnent leur avis sur les documents de gestion forestière et certains projets de travaux, situés en cœur de parc national. Plusieurs éléments sont pris en compte lors de l'analyse des projets : espèces animales et plantes protégées présentes, dérangement des animaux, changement des conditions de vie pour les insectes, modification de la fréquentation de la forêt, tassement des sols...

En amont de ces projets, les parcs nationaux travaillent avec les gestionnaires des forêts (ONF, gestionnaires ou propriétaires de forêts privées...), en leur transmettant les informations dont ils disposent sur la biodiversité à prendre en compte et en échangeant sur les modalités de gestion. La gestion forestière peut ainsi s'attacher à prendre en compte la diversité des essences forestières, la présence de bois morts, à créer des îlots dans lesquels les arbres seront maintenus jusqu'à leur mort...

En Guyane, le massif forestier du cœur de Parc est affecté à l'établissement public du Parc national et géré par celui-ci.