Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Gîtes de reproduction pour les chiroptères dans le Parc national du Mercantour

Gîte de reproduction des chiroptères © D. Demontoux/PNM
Gîte de reproduction des chiroptères © D. Demontoux/PNM
Le Parc national du Mercantour est pilote dans l’observation des chiroptères : son territoire accueille 29 des 34 espèces inventoriées sur l’ensemble de la France métropolitaine (toutes les espèces sont d’intérêt communautaire).

Depuis 15 ans, le Parc national assure le suivi de la reproduction en gîte de plusieurs de ces espèces, dont certaines, menacées, font parties d’un plan national d’actions établi par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

Les principales menaces qui pèsent sur les colonies de reproduction ou d’hibernation des chauves-souris sont le dérangement, la modification ou la destruction des gîtes occupés par une intervention humaine.

On observe ainsi depuis 10 ans l’abandon de 8 gîtes sur le territoire du Parc national, montrant qu’il est urgent de mener des actions de conservation et de protection de gîtes sensibles.

Le projet vise à protéger un ou plusieurs sites de reproduction et/ou d’hibernation de chauves-souris. Il consiste à fermer au public les accès à un gîte par la pose de grilles adaptées (par exemple, sur un bâtiment militaire de type blockhause ou sur un tunnel ferroviaire désaffecté), soit à procéder à des aménagements propices à la conservation de colonies, dans du bâti religieux, par exemple (modification d’éclairages, aménagement de combles…).

Une des actions phare de ce projet est la protection d'un gîte à chiroptères occupé principalement en hiver par le Grand Rhinolophe, espèce protégée et d'intérêt européen (Annexe II de la directive Habitat, faune flore). Le gîte se situe dans un blockhaus localisé au col de Brouis sur la commune de Breil-sur-Roya. Le Parc national du Mercantour a passé une convention avec la commune et avec un prestataire local, le groupe chiroptères de Provence pour la mise en place d'une grille spéciale chauves-souris. Afin de valoriser cette action, un panneau d'information indiquant l'intérêt du lieu, ainsi que la raison de la fermeture et de l'interdiction de pénétrer. L’action sera finalisée fin mai 2017.

Contact
Parc national du Mercantour

Daniel Demontoux – référent pour le projet chiroptères

daniel.demontoux@mercantour-parcnational.fr