Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share

Contributions aux politiques publiques

GAEC de Conclois © Céline Lecomte - OFB
GAEC de Conclois © Céline Lecomte - OFB
Les parcs nationaux, acteurs de la prochaine Politique agricole commune : les parcs nationaux se sont associés aux parcs naturels régionaux dans le cadre d’une mission mutualisée, financée par l’OFB, afin de formuler et de porter des propositions communes pour la prochaine Politique agricole commune (PAC) dont le démarrage est prévu en 2023.

Les deux réseaux souhaitent en effet que la PAC :

  • soit plus exigeante en matière environnementale,
  • qu’elle engage les exploitations agricoles et les territoires vers des systèmes plus économes en intrants, préservant les sols, la biodiversité et l'eau,
  • qu'elle facilite la transition vers un système alimentaire et agricole durable.

La réforme de la PAC et l’élaboration du Plan Stratégique National peuvent être une opportunité d’activer les leviers de la transition agroécologique et de mettre en cohérence et en pratique les objectifs de protection de la biodiversité, de soutien aux agriculteurs et de développement des territoires.

Historiquement engagés dans la mise en œuvre de la PAC, notamment sur l’animation des mesures agro-environnementales, les parcs naturels régionaux et les parcs nationaux se sont appuyés sur leur expérience de terrain pour mener cette réflexion sur la réforme de la PAC et faire en sorte que les aires protégées soient mieux prises en compte dans la PAC.

Des premières propositions concrètes ont été publiées dès 2020 au sein du document « Pour une PAC des territoires ». En lien étroit avec les chargés de mission des parcs nationaux et naturels régionaux, ces propositions se sont précisées et adaptées au fur et à mesure de l’avancée des négociations, alimentées par de nombreux échanges avec les partenaires.

Les deux réseaux ont ainsi porté ensemble des propositions globales concernant l’ambition agroécologique et sociale de la PAC, des propositions techniques sur la gestion des milieux (prairies, zones humides, haies et infrastructures agroécologiques) et des propositions plus spécifiques aux aires protégées, mettant en avant la vocation des parcs parcs nationaux et naturels régionaux, à être des lieux d’expérimentation de l’agroécologie.

« PAC & Aires protégées »

Suite à l’adoption de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC), et dans l’attente de la validation du Plan stratégique national (PSN) français par la Commission européenne, la Fédération des parcs naturels régionaux et le réseau des parcs nationaux ont partagé leur analyse des arbitrages au sein du document « PAC & Aires protégées ».