Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share
Le 03/10/2018
Mécénat GMF

Dans le cadre d’un programme d’inventaires pluridisciplinaires naturalistes triennal (2018-2020), le Parc amazonien de Guyane (PAG), en lien avec la Direction des affaires cultureslles de Guyane (DAC) vient de lancer  une mission héliportée de 10 jours, du 2 au 11 octobre. 
Cette mission  a pour objectif la réalisation d’un inventaire pluridisciplinaire de la roche Mamilihpan

Classé à l'inventaire national des monuments historiques sous l’appellation « Abri de l’Inselberg Susky », le site archéologique de la Mamilihpan, est un lieu spectaculaire sur le plan paysager. Ce grand inselberg est également connu pour ses richesses archéologiques : il constitue l’unique site connu de peintures rupestres de Guyane.

Le site est ciblé prioritairement par la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) pour un classement au titre des espaces naturels.

L’équipe de la mission héliportée se compose de professionnels de divers secteurs : des agents du Parc amazonien de Guyane, des écologues (naturalistes et chercheurs) et des spécialistes en art rupestre et en photographie archéologique, mandatés par la DAC.
S'en suivra la réalisation d'un inventaire archéologique du site qui débouchera sur une numérisation 3D par photogrammétrie de l’abri peint de la Mamilihpan. Un inventaire naturaliste pluridisciplinaire sera également entrepris.

Cette mission permettra d’évaluer les grands intérêts biologiques et écologiques du site.

D’autre part, le document d’archive de l’art rupestre de la Mamilihpan, grâce à la numérisation 3D, servira de support pour la recherche dans différents domaines :

  • archéologiques (paroi et entités graphiques, modélisation morphologique du paysage)
  • conservatoires (environnement, altérations de la paroi, etc.).

Cette base de données permettra d’améliorer et de partager avec divers publics la connaissance et la découverte de cette région, sans toucher à son intégrité et participera ainsi au suivi de sa protection et de sa conservation.

Ce projet est le fruit d’un partenariat scientifique entre le service Patrimoines Naturels et Culturels du Parc amazonien  et la Direction des Affaires culturelles de Guyane (DAC). Il bénéficie du soutien financier de GMF, mécène des parcs nationaux, sur le thème « la nature en partage ».

Le site archéologique de la Mamilihpan
Le site archéologique de la Mamilihpan