Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share
Le 05/04/2019
Mécénat GMF
De gauche à droite : Esperanza Duval-Galache, DG ressources humaines et communication interne, GMF ; Michel Sommier, directeur des parcs et aires protégées, Agence française pour la biodiversité ; Christophe Viret, directeur du Parc national du Mercantour et président du collège des directeurs des parcs nationaux ; Edouard Vieillefond, directeur général, GMF ; Florence Verdier, directrice-adjointe du Parc national de Port-Cros ; Hervé Parmentier, directeur du projet de Parc national de forêts ; Laurence Chabanis, chargée de mission tourisme, accès à la nature et marque collective, Agence française pour la biodiversité. © Thomas Burel – Agence française pour la biodiversité
Le 5 avril 2019, l'Agence française pour la biodiversité et les parcs nationaux de France, à laquelle leur réseau est rattaché, étaient conviés par Edouard Vieillefond, directeur général de GMF et Esperanza Duval-Galache, directrice des ressources humaines et de la communication interne, en charge du mécénat GMF dans les parcs nationaux, pour le désormais traditionnel comité annuel de suivi du mécénat.

L’Agence était représentée par Michel Sommier, directeur des parcs et aires protégées, et Bénédicte Dussert, directrice de la communication et de la mobilisation citoyenne. Quatre parcs nationaux était présents : Eva Aliacar, directrice du Parc national de la Vanoise, Florence Verdier, directrice-adjointe du Parc national de Port-Cros, Christophe Viret, directeur du Parc national du Mercantour et président du collège des directeurs des parcs nationaux, et Hervé Parmentier, directeur du projet de Parc national de forêts.

 

Un bilan de l’année 2018

Le comité a ainsi fait le point sur la douzaine de projets engagés en  2018 et pour certains d'entre eux finalisés Ces actions visent toutes à faciliter l'accès aux territoires des parcs nationaux français et à la découverte de la nature pour tous, notamment pour les personnes en situation de handicap.

2018 était une année particulière puisqu'elle a célébré 10 ans de partenariat et d'actions portées par GMF et le réseau des parcs nationaux.

Crédit photo : Parc national de Port-Cros – Adeo web

Visite virtuelle du Fort Sainte-Agathe au Parc national de Port-Cros, réalisée dans le cadre des actions de mécénat GMF 2018 : cliquer ici pour y accéder !

De nouveaux projets pour 2019

L'action se poursuit en 2019 ! Les directeurs de parcs nationaux présents sont venus exposer leurs projets 2019.
Parmi eux, on peut citer :

  • le développement d’un volet « handicap » à l’application de randonnée Geotrek au Parc national des Ecrins ;
  • l’adaptation d'un sentier sous-marin aux personnes handicapées par un kayak à fond de verre au Parc national de Port-Cros ;
  • la création de toilettes sèches accessibles à la maison du Parc national de Mercantour de Saint Etienne de Tinée ;
  • le suivi du lièvre variable au Parc national de la Vanoise ;
  • l’inventaire naturel et patrimonial de sites inexplorés au Parc amazonien de Guyane.

GMF financera également plusieurs actions de communication afin de mieux faire connaître son engagement auprès des parcs nationaux :

  • l’organisation d’un évènement solidaire au Parc national de Port-Cros à l’automne 2019 ;
  • la préparation de la deuxième version du guide « Les parcs nationaux accessibles à tous » ;
  • le développement d’une application mobile pour valoriser la biodiversité des parcs nationaux.

Depuis le début de leur action commune lancée en 2008, ce sont près de 90 réalisations qui, grâce au soutien de GMF, ont été concrétisées dans les  parcs nationaux.

Le mécénat GMF et les parcs nationaux de France

Partenaires depuis 2008, GMF et le réseau des parcs nationaux de France, désormais rattaché à l’Agence française pour la biodiversité, ont reconduit leur engagement en 2018 pour trois années.
Quatre champs d’action définissent et donnent sens à leur action commune :

  • Offrir un accès facilité aux territoires des parcs nationaux et à la connaissance de la nature pour tous y compris aux personnes en situation de handicap physique, auditif, visuel et intellectuel ;
  • Valoriser l’accessibilité sociale des territoires par un dispositif d’accueil privilégié des jeunes en services civiques ;
  • Œuvrer à la restauration de la biodiversité et à sa protection par la réintroduction ou le suivi d’espèces ;
  • Contribuer à une politique de prévention des risques efficace sur le territoire des parcs nationaux.

Pour en savoir plus