Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share
On 10/09/2020
Parc national des Calanques
© Parc national des Calanques
L’usine de production d’alumine de Gardanne (Bouches-du-Rhône), dont les rejets industriels se déversent dans les Calanques, poursuit son processus de modernisation. Après l’arrêt du rejet en mer des controversées boues rouges en 2016 obtenu dans le contexte de création du Parc national des Calanques, l’industriel Altéo conforme désormais son effluent liquide aux normes nationales, européennes et internationales grâce l’inauguration d’une nouvelle unité de traitement biologique.

Une démarche d’amélioration continue exigée par le Parc national

Depuis sa création en 2012, le Parc national des Calanques observe envers l’industriel Altéo une position d’exigence forte et d’accompagnement. Outre l’objectif de mise en conformité du rejet à l’horizon 2021 fixé par son conseil d’administration dès 2014, le Parc national mobilise son expertise scientifique pour connaître et évaluer l’impact du rejet sur le milieu marin dans le cadre du Comité de surveillance et d’information sur les rejets en mer (CSIRM).

Présent lors de l’inauguration de la nouvelle unité de traitement, François Bland, directeur du Parc national a salué les efforts mis en place par l’industriel et les résultats obtenus tout en rappelant que son établissement continuera de suivre le dossier de près. L’objectif est à présent de parvenir à supprimer tout rejet en mer, en recyclant l’eau dans le processus industriel.