Portail des parcs nationaux de France
-A +A
Share
On 09/06/2020
Parc national de la Vanoise
Emmanuelle Wargon au refuge de Rosuel (Peisey-Nancroix), présentation des mesures sanitaires mises en place. C. Tardivet / Parc national de la Vanoise
Emmanuelle Wargon au refuge de Rosuel (Peisey-Nancroix), présentation des mesures sanitaires mises en place. C. Tardivet / Parc national de la Vanoise
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée par le Gouvernement de la réouverture des refuges en montagne dans le contexte du Covid-19, s’est rendue en Savoie mercredi 3 juin, à Chambéry puis en Maurienne, au refuge de Rosuel, une des portes du Parc national de la Vanoise sur la commune de Peissey-Nancroix.

Les refuges sont un maillon essentiel de l’économie touristique estivale locale et leur réouverture dans le cadre du déconfinement représente un enjeu majeur.

Le Parc national de la Vanoise, propriétaire de 4 refuges aux portes de son territoire, a engagé dès le début de la période de confinement un important travail de concertation avec ses gardiens de refuge afin de définir et de mettre en place les mesures concrètes pour envisager une ouverture au public et de pouvoir accueillir les randonneurs dans des conditions à la hauteur des exigences, face au Covid-19. Un travail, piloté par le Préfet de la Savoie, auquel se sont associés de nombreux acteurs de la montagne : la fédération française des clubs alpins de montagne (FFCAM), les propriétaires privés de refuges, le syndicat des gardiens de refuge…

Concertation sur les conditions de réouverture des refuges

La première étape du déplacement en Savoie d’Emmanuelle Wargon l’a conduite à Chambéry, où l’a accueillie le préfet. La secrétaire d’Etat a pris connaissance des modalités qui ont permis la rédaction d’un protocole sanitaire d’ouverture des refuges, qui prévoit notamment la mise en place de marquages de distance au sol, d’alèses plastifiées, du système de réservation qui invite à signer une charte du randonneur avant la réservation. Chaque refuge a adapté les mesures générales aux spécificités de son bâtiment.

Après avoir rencontré et échangé avec les propriétaires, les guides et accompagnateurs en montagne, pour qui les refuges sont des pièces maitresses de leur activité, la secrétaire d’Etat a rappelé l’enjeu fort que constituait la réouverture des refuges, en insistant sur l’importance de responsabiliser les visiteurs, pour qu’ils soient acteurs de leur santé et de celle de leurs proches.

Enfin, Emmanuelle Wargon a annoncé, en tant que ministre de tutelle des parcs nationaux, la suppression de la part fixe des redevances dues par les gardiens de refuges de parcs nationaux.

Visite au refuge de Rosuel

La secrétaire d’Etat s’est ensuite rendue depuis la vallée de Maurienne au site du refuge de Rosuel, propriété du Parc national : elle a pu constater la bonne la mise en œuvre de ces mesures particulières pour l’accueil du public, assurant leur sécurité sanitaire ainsi que celle du personnel, tout en conservant au maximum l’esprit de convivialité propre aux refuges.

Malgré les contraintes, les acteurs de la montagne sont organisés et prêts à lancer la saison estivale !

Cliquer ici pour en savoir plus sur la visite d'Emmanuelle Wargon dans le Parc national de la Vanoise

Les refuges de montagne et le Parc national de la Vanoise

Les refuges sont plus d’une trentaine en cœur de Parc national de la Vanoise, dont 16 gérés directement par l’établissement. Cette offre d’hébergement en altitude conditionne notamment toute l’activité des guides et des accompagnateurs en montagne.

Les refuges du Parc national, dont certains bénéficient de la marque Esprit parc national, font l’objet depuis plusieurs années d’une politique de modernisation ambitieuse, tant sur le plan de la qualité de l’accueil et du confort des bâtiments que sur le plan de leur gestion environnementale. Un investissement dans la durée qui permet aujourd’hui de faire de ces hébergements d’altitude des lieux forts de partage et sensibilisation de tous les publics à la protection de la biodiversité.